Dans les textes

Les projets réalisés par les élèves, sous la conduite du professeur, constituent un apprentissage fondamental tant pour la compréhension de l’informatique et des sciences du numérique que pour l’acquisition de compétences variées. Ils peuvent porter sur des problématiques issues d’autres disciplines et ont essentiellement pour but d’imaginer des solutions répondant à l’expression d’un besoin.
Les compétences mises en jeu au cours du développement d’un projet peuvent être regroupées ainsi :

Les activités des élèves sont organisées autour d’une équipe de projet formée de deux ou trois élèves et dont le fonctionnement est guidé par une démarche incluant des points d’étape pour faire un bilan avec le professeur, valider des éléments, contrôler ou modifier l’avancement du projet, voire le redéfinir partiellement.
 
L’épreuve est composée de deux parties qui se déroulent consécutivement.
 
Première partie - Évaluation d’un projet et soutenance orale
Durée : 8 minutes maximum
Notée sur 8 points
Le candidat effectue une présentation orale de son projet, d’une durée maximale de 8 minutes, pendant laquelle il n’est pas interrompu. Il s’appuie pour cela sur un dossier-projet de 5 à 10 pages, hors annexes, élaboré à l’aide de l’outil informatique.
 
Ce projet est structuré de façon à mettre en évidence :
Tout candidat se présentant sans dossier-projet ou avec un dossier-projet non conforme à la définition de l’épreuve (quelle qu’en soit la raison) doit être considéré comme présent. La commission d’évaluation lui fait constater l’absence de dossier-projet ou sa non-conformité. La note de zéro pour cette partie de l’évaluation lui est alors attribuée.
Un dossier-projet est considéré non conforme s’il n’est pas personnel ou n’est pas réalisé avec l’outil informatique, ou comporte moins de 5 pages, hors annexes.
 
Deuxième partie - Dialogue argumenté avec la commission d’évaluation
Durée : 12 minutes minimum
Notée sur 12 points
 
La commission d’évaluation interroge le candidat sur différents aspects de son projet et sur son lien avec les compétences fixées par le programme, puis élargit ce questionnement aux autres compétences spécifiées dans le programme. Cette interrogation a notamment pour but de vérifier que le candidat s’est approprié les notions fondamentales, sait les utiliser dans un contexte particulier ou les relier aux autres enseignements scientifiques spécifiques de la série.
Lien vers la grille de compétences évaluables lors de l’oral

La première étape : rédiger le cahier des charges

Qu’est-ce qu’un cahier des charges ?
C’est un document dans lequel on répertorie l’ensemble des besoins et des contraintes du projet. Il devra contenir :

Ce document sera le premier élément de votre espace de travail collaboratif. Il sera nécessairement co-écrit par les membres du groupe, dans un format numérique.
Pour le partager avec l’enseignant (pour le 18 avril 2017 - délai impératif), vous pourrez : Des liens utiles pour la rédaction du cahier des charges :

La construction du projet

Le travail collaboratif sera assuré par un outil de type Google Docs. Le langage de programmation sera choisi parmi Python, C, HTML/CSS, Arduino selon le projet choisi.
Lors de la rédaction du cahier des charges, vous devrez vous poser un certain nombre de questions, comme par exemple pour un jeu :

 
Le code sera nécessairement indenté et commenté. Les noms des variables seront explicites.

Le dossier

Un exemple de bon dossier (site ISN du lycée Marchal de Molsheim).